Les consultations

La première consultation:

La première consultation est consacrée à la mise en relation entre le psychologue et la personne qui l'a sollicité. Cette rencontre a pour but d'entendre les demandes et les attentes du patient, de permettre d'instaurer un lien de confiance entre nous et d'élaborer les modalités de la prise en charge et des objectifs souhaités. 

En fonction de la demande exprimée et de l'analyse que j'en ferai, il pourra s'agir soit de rendez-vous ponctuels, soit d'un accompagnement plus régulier. Il est aussi possible de vous réorienter vers un autre professionnel, si celui-ci semble plus adapté pour la problématique identifiée.

C'est au cours de ce premier entretien que seront élaborés entre vous et moi un projet individualisé et les disponibilités pour nos rencontres.  

Qui peut consulter?

Le chemin de vie d'un individu, quel qu'il soit et ce dès le plus jeune âge, est parcouru par différents évènements, certains positifs d'autres plutôt négatifs. Certains événements peuvent provoquer des souffrances perturbant le quotidien et l’épanouissement personnel. Il est important alors d'avoir un espace dédié pour exprimer ces souffrances, et en tant que psychologue je suis présent pour accompagner et soutenir tout Sujet dans sa volonté de rééquilibrer son existence vers un épanouissement positif.

C'est en mettant en avant un cadre bienveillant, un espace sécure et une écoute dite "active" que je m'engage à vous accompagner dans ces moments qui peuvent vous questionner ou vous mettre en difficulté au quotidien.

Quelques signes qui peuvent être à l'origine d'une consultation:

Il est évident que les éléments cités ci-dessous ne représentent qu'une liste non exhaustive, et que d'autres signes peuvent être à l'origine d'une consultation.

Chez le nourrisson: Les parents peuvent repérer des signes qui les inquièteraient dans le développement de leur petit enfant comme des problèmes liés à l'endormissement (cauchemars, pleurs, ...), le regard fuyant, un manque de tonicité ou encore un retard dans les acquisitions psychomotrices, etc.

 

Chez l'enfant: Au cours de la petite enfance et de l'enfance, Ils découvrent la vie en interagissant avec leur environnement et avec les individus qui le composent, et certains de ces éléments peuvent être la source d'angoisses ou de manifestations sur lesquelles l'enfant ne peut pas mettre de mots. Il peut y avoir des troubles ou des difficultés d'accès au langage, des apprentissages, des jeux stéréotypés, des difficultés liées à la propreté, des troubles du comportement, de l'intolérance à la frustration, des conduites agressives (envers lui ou les autres), des difficultés scolaires, etc.

 

Chez l'adolescent: L'adolescence est une période importante dans la vie, c'est la transition entre l'enfant et l'adulte, et beaucoup de changements s'opèrent à cette période. Beaucoup parlent de "crise" de l'adolescence, dans un sens assez négatif où l'adolescent est perçu comme un être en colère et "difficile à gérer". Il faut savoir ce qu'est une crise véritablement. A l'époque médiévale le mot crise renvoyait à la manifestation violente et brutale d'une maladie, hors l'adolescence n'est pas une maladie. Et l'origine de ce mot vient du grec "krisis" qui signifie jugement ou décision, à savoir un moment charnière où des décisions doivent se prendre. Donc l'adolescent est en crise parce qu'il subit des changements importants (physiques, physiologiques et psychiques) et il est dans une étape importante de son évolution. Dans cette période difficile il peut être confronté à des troubles relationnels (difficultés de communication avec ses parents, ses pairs, ses professeurs), des troubles du comportement (addictions diverses, mal-être, phobies, angoisses, dépression, agressivité), des troubles du sommeil ou alimentaires, difficultés scolaires, isolement, passages à l'acte délictueux, etc.

 

Chez l'adulte: Pour les adultes, d'autres situations peuvent les mettre en souffrance, que ce soit dans la relation parentale, conjugale, sociale ou professionnelle, des évènements de vie peuvent être difficiles à surmonter. Être parent n'est pas aussi simple qu'on ne l'imagine, il faut sans cesse se réajuster dans ses postures parentales et ses comportements en fonction de l'évolution de son ou ses enfants, ce qui n'est pas sans créer des angoisses, des sentiments de culpabilité et des baisses d'estime de soi. En tant que psychologue, je suis présent pour soutenir et accompagner le ou les adultes parents dans leur rôle de parent, ce qui vaut aussi pour les futurs parents qui se posent des questions pendant une grossesse et sur l'avenir après l'accouchement (questions du lien mère-père/enfant, désir d'enfant, angoisses liées à la grossesse,...). De même que la vie de couple avec ou sans enfant peut comporter des moments douloureux. Avoir une écoute bienveillante et sans jugement de valeur peut être bénéfique pour permettre un recul nécessaire à la compréhension des conflits conjugaux. Enfin, la vie d'adulte est aussi ponctuée par le monde du travail dans lequel beaucoup d'évènements peuvent survenir (surcharge de travail, baisse d'estime de soi, réévaluations de ses compétences, conflits relationnels au travail, "burn out", ...). 

Toutes ces particularités de la vie d'un adulte peuvent avoir un impact dans sa famille ainsi que dans ses relations amicales et professionnelles, c'est pourquoi un accompagnement psychologique peut s'avérer utile dans certains cas pour leur permettre un épanouissement dans tous les aspects de la vie.

 

 

 

 

 

Guillaume CRUBLÉ                                                                                7 square du 8 mai 1945 35700 rennes

 

Téléphone: 06.73.42.00.03                                                                     Mail: guillaume.cruble.psychologue@gmail.com